Alors que le coronavirus devient la pandémie , OkCupid utilisateurs optent pour rechercher vraiment aimer et continuer rencontres.

Per Yahoo Finance, un énorme 92 pour cent des Américains OkCupid utilisateurs mentionné ils ont été prêts à sortir pendant coronavirus épisode. Global, 88 percent des utilisateurs autour du monde sont prêts à jour en ce moment. OkCupid également remarqué 7 pour cent enhancement de discussions entre utilisateurs le premier semaine de mars, per un intérieur enquête l’organisation livré à ses consommateurs.

Vous devez noter, comme Yahoo Finance décrit, c’était absolument pas évident dans enquête si “en cours heures” conçu en personne ou presque sur une application , via Facetime, Skype, Zoom, ou tout autre web-based ways. Cela pourrait être essentielle distinction. Dating.com sondé célibataires tout au long la pandémie et a trouvé que possiblement 82 % avaient été regardant rencontres en ligne logiciels satisfaire gens et continuer virtual (en ligne) dates.

Encore plus États-Unis OkCupid clients sont prêts à rencontrer new people on the software pour qu’ils pas besoin de sacrifier leur vraiment amour vit – plus de indiens consommateurs (74 pour cent), et positivement beaucoup plus que italiens clients ( 45 %). Canadien et australien users believe juste comme People in america – 92 pour cent de ceux sont en mesure de sortir ensemble maintenant. Mais le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France véhiculent plus OkCupid consumer prêt à continuer dates avec d’autres utilisateurs – 93, 95 et 94 percent respectivement.

OkCupid daters connais le trojan et le augmenté dangers, per Yahoo Finance. Parlez de le virus à travers software augmenté 188 percent entre janvier et février. Cela pourrait aussi dû au fait application a offert des invites liées au virus afin d’obtenir personnes parler, y compris les deux les plus populaires: “nous passe beaucoup de mon contempler” et “le meilleur complot idée, “per OkCupid.

Les villes qui ont de loin le plus répondants prêt à jour pendant la pandémie include Denver, Chicago, Oklahoma City, brand-new Orleans, Phoenix, Austin, Boston, L. A., Washington D.C., Atlanta, Houston, Louisville et Nashville.

Ny, San Francisco et Indianapolis (87 pour cent); Seattle (86 %) et Miami (84 pour cent) se trouvaient être significativement moins disposés à prendre une menace et rencontrer dates. En particulier, Seattle et nyc en fait à ce jour {vu le|entendu parler des pires épisodes.

Tinder est en fait avoir un spécial approche d’OkCupid, fournissant des “annonce dominas” à ses personnes qui se connecter le CDC site web vers dire tous sur obtenir mesures de sécurité comme nettoyage leurs doigts et leur éloignement personnel. Les deux apps tendance à être possédés par Match Group.

OkCupid n’a pas fourni comparable voit ou mesures de sécurité à ses utilisateurs, bien que discussions concernant le malware continuer à rester un bien connu sujet pour conversation concernant app.